Installation - Mise à jour

De Dolibarr Open Source ERP CRM Wiki.

Retour index
Documentation Utilisateur

File Doc user.png

Les procédures suivantes décrivent comment installer ou mettre à jour Dolibarr.


Contents

Procédure d'installation

Ce chapitre décrit les différentes méthodes possibles (des plus simples, aux manuels) pour une première installation. Voir plus loin pour la mises à jour.

Sur votre poste/serveur dédié

Logo windows.png Avec DoliWamp (package Windows .exe)

- Prérequis: Windows

- Niveau: Débutant

Si vous maitrisez l'installation d'un serveur Web Apache, de PHP et Mysql, le chapitre suivant est plus approprié. Pour les moins expérimentés qui sont sous Windows, il existe une distribution Dolibarr nommée DoliWamp qui permet de faire une installation Dolibarr sous Windows avec tous ses prérequis (Apache, Mysql, PHP) sans connaissance informatiques. Voici comment l'installer:

  • Récupérez la version de Dolibarr pour Windows.

Pour cela, voir la page de téléchargement de DoliWamp chez NLTechno.

  • Lancer le .exe téléchargé et suivez les instructions.

Logo ubuntu.png Avec DoliDeb (package Debian / Ubuntu .deb)

- Prerequis: Linux Debian, Ubuntu, ...

- Niveau: Débutant

Cette procédure fonctionne uniquement pour les utilisateurs Linux Debian, Ubuntu et dérivés et est recommandée pour ceux qui n'ont pas de connaissances informatiques particulières. Si vous êtes un administrateur expérimenté d'Apache, PHP et Mysql, le chapitre Avec Dolibarr (package standard tgz) sera peut-être plus approprié. Dans le cas contraire, vous pouvez utilisez DoliDeb. DoliDeb est un package de Dolibarr spécialisé pour la distribution Debian ou Ubuntu. Ce package vous permet d'installer Dolibarr sous Ubuntu ou Debian (ou dérivé) avec tous ces prérequis (Apache, Mysql, PHP) s'ils ne sont pas déjà installés et ce sans connaissances techniques particulières.

Logo rpm.png Avec DoliRpm (package Fedora, Redhat, Mandriva, Mageia ou OpenSuse .rpm)

- Prerequis: Linux Fedora, Redhat, Mandriva, Mageia or OpenSuse (peut également fonctioner pour toute distribution Linux à rpm)

- Niveau: Débutant

Cette procédure fonctionne uniquement pour les utilisateurs Linux d'une distribution gérant les packages rpm et est recommandée pour ceux qui n'ont pas de connaissances informatiques particulières. Si vous êtes un administrateur expérimenté d'Apache, PHP et Mysql, le chapitre suivant Avec Dolibarr (package standard tgz) sera peut-être plus approprié. Dans le cas contraire, vous pouvez utilisez DoliRpm. DoliRpm est un package de Dolibarr spécialisé pour la distribution Fedora, Redhat, Mandriva, Mageia ou OpenSuse. Ce package vous permet d'installer Dolibarr sous ces OS avec tous ces prérequis (Apache, Mysql, PHP) s'ils ne sont pas déjà installés et ce sans connaissances techniques particulières.

Gnu.png Avec Dolibarr (package standard .tgz ou sources Git)

- Prérequis: Apache, PHP et un serveur de base de données (MySQL ou PostgreSQL) sont présents et opérationnels, et le login/mot de passe d'accès (à une nouvelle base ou au serveur) est connu.

- Niveau: Un peu de connaissances informatiques en administration Web.

Cette procédure décrit l'installation manuelle (recommandée) sur un système GNU/Linux (Debian, Mandriva, ...) mais elle est valable avec d'autres systèmes comme Windows moyennant une adaptation des chemins à ceux de votre OS. Elle est applicable pour toute version de Dolibarr >= 2.0.0

  • Vérifiez que vous avez bien Apache, PHP 5.4.0+ (requires functions like DateTimeZone.getOffset) et un serveur de base de données (MySQL 5.0.3+ ou PostgreSQL) d'installés (consulter pour cela la liste des packages installés sur votre machine grâce au gestionnaire de mise à jour de package de votre distribution).
  • Vérifiez que l'utilisateur root ou admin principal pour le serveur de base de donnée est connu et fonctionne correctement. Si cet utilisateur root ou admin est inconnu car pas encore défini, lisez le chapitre qui suit. Sinon vous pouvez passez au point suivant:

Pour les utilisateurs Linux utilisant MySql ou MariaDB, si vous venez juste d'installer la base de donnée MySQL, le login administrateur est root. Vous devez exécuter la commande suivante pour initialiser le mot de passe:

mysql

Une fois dans l'interface Mysql, taper la commande de modification du mote de passe de root:

GRANT ALL privileges ON *.* TO root@'localhost' IDENTIFIED BY 'newrootpass' WITH GRANT OPTION;

Puis entrée et pour quitter \q

Pour vérifier que l'accès avec ce couple user/mot de passe fonctionne, lancer la commande

mysql -u root -p

Et taper votre mot de passe newrootpass suivi de \q pour quitter la sessions si la connexion a réussie.


Pour les utilisateurs Linux utilisant Postgresql, si vous venez juste d'installer la base de donnée PostgreSQL, vous devez d'abord créer un utilisateur administrateur et son mot de passe. Pour cela, ajouter la ligne suivante dans le fichier /etc/postgresql/x.x/main/pg_hba.conf (remplacer x.x avec votre version de postgres)

local   all         dolibarrowner    md5

De plus, mettez en commentaire la ligne

#local   all         all                               ident

qui impose que le compte système utilisé pour accéder à la base (ce sera le compte sous lequel tourne l'application web), ait le même nom que le compte dans la base (ce n'est jamais le cas).

Ensuite, lancer la commande sous un shell root

sudo -s -u postgres
createuser dolibarrowner
psql -d template1 -c "alter user dolibarrowner with password 'dolibarrownerpass'"
exit
psql
create database databasename;
grant all privileges on database databasename to dolibarrowner;
ALTER DATABASE databasename OWNER TO dolibarrowner;
\q
sudo /etc/init.d/postgresql restart

Vous pouvez tester la connexion pour l'utilisateur crée avec la commande

psql -h localhost -d postgres -U dolibarrowner -W

Et entrez le mot de passe dolibarrownerpass et \q pour quitter la session si la connexion est ok.

  • Placez-vous dans le répertoire dans lequel installer Dolibarr (le répertoire racine défini pour votre serveur web)
  1. Pour Debian et les familles Ubuntu, il s'agit en général de: /var/www
  2. Pour Mandriva, Mageia, RedHat, Fedora: /var/www/html
  3. Pour Suse: /srv/www/htdocs
$ cd /var/www
  • Récupérez l'application

- Si vous partez du fichier dolibarr.tgz, récupérez le fichier et décompressez l'archive de l'application

$ wget http://www.dolibarr.org/files/dolibarr.tgz
$ tar xvfz dolibarr.tgz

Renommez le répertoire dolibarr-x.y.z en dolibarr afin d'avoir un nom de répertoire indépendant de la version (où x.y.z correspond à la version source)

$ mv dolibarr-x.y.z dolibarr

- Si vous partez des sources Git, récupérer les sources par

$ git clone -b develop http://github.com/Dolibarr/dolibarr.git dolibarr

Il est possible de remplacer HEAD par X.y pour récupérer la dernière version stable de la branche x.y.

  • Modifiez les permissions et propriétaires du répertoire 'dolibarr' pour être sur que tous les fichiers soient en lecture pour l'utilisateur sur lequel tourne le serveur (on supposera qu'il s'agit de l'utilisateur 'www-data' pour debian ou ubuntu, 'apache' pour Redhat, Mandriva, Mageia, Fedora)
$ chmod -R 755 /var/www/dolibarr
$ chown -R www-data.www-data /var/www/dolibarr
or
$ chmod -R 755 /var/www/html/dolibarr
$ chown -R apache.apache /var/www/html/dolibarr
  • En tant que root, créez, dans le répertoire dolibarr/htdocs/conf, un fichier de configuration vide, et attribuez-lui comme propriétaire du fichier, l'utilisateur du serveur web (exemple www-data sur debian, nobody sur une vieille RedHat, apache sur une autre version ...). Ceci est requis car le serveur web a besoin d'écrire dans ce fichier lors de l'installation.
$ cd dolibarr ; touch htdocs/conf/conf.php ; chown www-data htdocs/conf/conf.php
  • Sur Fedora, comme SELinux est activé en général, il est aussi conseillé de lancer les commandes pour rendre le répertoire 'dolibarr' accepté par l'environnement SELinux (an absence de commande, vous devriez recevoir des nombreuses alertes d'anomalies) :
$ semanage fcontext -a -t httpd_sys_rw_content_t '/var/www/html/dolibarr(/.*)?'
$ restorecon -R -v '/var/www/html/dolibarr'
  • Toujours en root, créez le répertoire qui servira aux documents générés ou stockés par Dolibarr (factures pdf, images, ...), et attribuez lui comme propriétaire, l'utilisateur du serveur web (exemple www-data sur Debian, nobody sur une vieille RedHat, apache sur une Mandriva, Mageia ou une RedHat récente, ...). Le serveur web doit avoir les droits en écriture dans ce répertoire. Il faut choisir un répertoire en dehors de la racine du site web. Par exemple "/var/lib/dolibarr/documents"
$ mkdir -p /var/lib/dolibarr/documents ; chown www-data /var/lib/dolibarr/documents
  • Pointez votre navigateur sur la page principale
http://127.0.0.1/dolibarr/htdocs/
  • Suivez les instructions de l'installation
  • Pour des raisons de sécurité nous vous conseillons, une fois l'installation terminée, de créer un fichier install.lock dans le répertoire dédiés aux documents, que seul root doit avoir le droit d'effacer. Ceci va verrouiller la procédure d'installation qui ne pourra plus être appelée par erreur (Il faudra le supprimer pour les mises à jour).
$ touch /var/lib/dolibarr/documents/install.lock; chmod go-w /var/lib/dolibarr/documents;

Sur un hébergement mutualisé (à accès restreint)

Il n'est pas possible de présenter une solution générique à ce cas car la procédures dépend de l'hébergeur. La plupart du temps, la procédure générique suivante fonctionnera:

Voici toutefois quelques documents/procédures spécifiques à certains hébergeurs:

  • Hébergement FREE mutualisé: File:Installation Dolibarr Free-20100526.odt
  • Hébergement OVH oneclick: OVH propose une version de Dolibarr parfois plus ancienne que la version stable courante mais installable depuis son interface d'administration dans sa solution "OneClick".

Procédure générique:

- Prerequis: Un serveur web Apache, PHP et une base de donnée (MySQL ou PostgreSQL) tourne correctement et le compte login/mot de passe (de la nouvelle base de donnée ou d'administration du serveur) est connu (sinon les demander à l'hébergeur).

- Niveau: Utilisateurs avec quelques notions d'administration Web and base de donnée. Maitrise d'un outil de transfert de fichier (FTP, SFTP, ...) pour uploader les fichiers sur le serveur.

  • Vérifiez que vous avez un serveur Web Apache, PHP et une base de donnée (MySQL ou PostGreSQL) qui fonctionne correctement.

Warning.png Attention, la page de code du serveur PHP et de la base de donnée doivent être identique.

  • Vérifiez que vous avez un compte root ou administrateur avec login/mot de passe connu et que ces comptes fonctionnent. Si inconnu, demandez les à votre hébergeur.
  • Récupérer l'archive de la dernière version stable de Dolibarr et décompressez la localement..
  • Uploadez tout le contenu du répertoire dans le répertoire racine de votre site web, par exemple par FTP en mode binaire.
  • Créez un répertoire nommé "documents", dans cette racine, qui servira à sauver tous les documents générés et stockés par Dolibarr (factures PDF, images uploadées, ...). Le serveur web doit avoir les permissions d'écrire dedans. Vous pouvez attribuer ces permission avec un client FTP.
  • Maintenant appeler la page principale index.php de dolibarr avec votre navigateur.
  • Suivez les instructions pas à pas du processus d'installation.
  • Pour des raisons de sécurité, il est recommandé, une fois l'installation terminée, de créer un fichier install.lock dans le répertoire de Dolibarr. Ceci vérrouillera l'appel au processus d'installation (il vous faudra supprimer ce fichier pour permettre les mise à jour). Si ceci n'est pas fait, Dolibarr vous affichera un warning lorsque vous êtes loggués comme administrateur.

Sur un hébergeur SaaS ou Cloud

Dolibarr est aussi disponible en version "pré-installée" chez de nombreux hébergeurs payants, fournissant des instances hébergées "prêtes à l'emploi".

Voir la page Solutions de Cloud.

Dolibarr peut aussi être installé manuellement sur toute plateforme Cloud (gratuite ou payante) qui supporte le PHP et Mysql.

Voir la page Solutions de Cloud.

Procédure de mise à jour

Ce chapitre décrit le processus pour mettre à niveau une installation existante de Dolibarr d'une ancienne version vers une autre. Le processus est le même quel que soit la version depuis laquelle vous venez et la version vers laquelle vous allez, mais sera différent selon la distribution ou système d'exploitation utilisé pour votre première installation. Il est recommandé d'utiliser le même type de distribution pour la mise à jour que celle utilisée pour la première installation.

Sauvegarde

Avant de faire une mise à jour, il est recommendé de faire un sauvegarde de la base de donnée mais aussi des documents, de cette façon même en cas de catastrophe vous ne perdrez pas vos preciseuses données https://wiki.dolibarr.org/index.php/Sauvegardes


Logo windows.png Avec DoliWamp (package Windows .exe)

Si vous aviez installé la version de Dolibarr spécifique nommé DoliWamp (qui embarque le serveur Web, PHP et Mysql), la procédure à suivre est celle-ci (Dans tout autre cas, utilisez une des procédures des chapitres suivant):

  • Télécharger la nouvelle version de DoliWamp.
  • Lancer le .exe et laissez vous guider dans toutes les étapes de migration en cliquant suivant,suivant,... à chaque fois sans rien changer aux valeurs proposées par défaut.
  • Au premier accès de Dolibarr, l'application détectera que vous avez une base en version ancienne. Choisissez le menu proposé pour migrer à la version supérieure. Si vous avez fait un saut de plusieurs version, garder le choix proposer de migrer d'une seule version, à la fin le menu vous sera reproposé pour migrer à la suivante et ainsi de suite jusqu'à atteindre la version qui a été installé (par si vous avez installer Dolibarr 3.5 par dessus votre version courante qui était Dolibarr 3.2, choisissez le menu de migration pour passer de 3.2 à 3.3, puis 3.3 à 3.4 puis 3.4 à 3.5).

Logo ubuntu.png Avec DoliDeb (package Debian / Ubuntu .deb)

Si vous aviez installé Dolibarr via un packagage Debian-Ubuntu, sa mise a jour se fait simplement de la même manière qu'une première installation. Il suffit d'installer le nouveau package .deb. Par exemple en suivant la procédure Dolibarr pour Ubuntu ou Debian.

  • Au premier accès de Dolibarr, l'application détectera que vous avez une base en version ancienne. Choisissez le menu proposé pour migrer à la version supérieure. Si vous avez fait un saut de plusieurs version, garder le choix proposer de migrer d'une seule version, à la fin le menu vous sera reproposé pour migrer à la suivante et ainsi de suite jusqu'à atteindre la version qui a été installé (par si vous avez installer Dolibarr 3.5 par dessus votre version courante qui était Dolibarr 3.2, choisissez le menu de migration pour passer de 3.2 à 3.3, puis 3.3 à 3.4 puis 3.4 à 3.5).

Logo rpm.png Avec DoliRpm (package Fedora, Redhat, Mandriva, Mageia ou OpenSuse .rpm)

Si vous aviez installé Dolibarr via un packagage rpm, sa mise a jour se fait simplement de la même manière qu'une première installation. Il suffit d'installer le nouveau package .rpm.

  • Au premier accès de Dolibarr, l'application détectera que vous avez une base en version ancienne. Choisissez le menu proposé pour migrer à la version supérieure. Si vous avez fait un saut de plusieurs version, garder le choix proposer de migrer d'une seule version, à la fin le menu vous sera reproposé pour migrer à la suivante et ainsi de suite jusqu'à atteindre la version qui a été installé (par si vous avez installer Dolibarr 3.5 par dessus votre version courante qui était Dolibarr 3.2, choisissez le menu de migration pour passer de 3.2 à 3.3, puis 3.3 à 3.4 puis 3.4 à 3.5).

Gnu.png Avec Dolibarr (package standard .tgz)

Cette procédure décrit la mise à jour de Dolibarr depuis une ancienne version vers une plus récente par la méthode manuelle, avec la distribution standard.

  • Placez-vous dans le répertoire dans lequel a été installé Dolibarr (le répertoire racine de votre serveur web, par exemple /var/www sous Debian)
$ cd /var/www
  • Récupérez l'archive de la nouvelle version
$ wget http://www.dolibarr.org/files/dolibarr.tgz
  • Décompressez l'archive
$ tar xvfz dolibarr.tgz
  • Recopiez les nouveaux fichiers (qui ont été décompressés dans le répertoire dolibarr-x.y.z) vers le répertoire où vous avez votre ancienne version de Dolibarr. Ceci a pour effet de remplacer les anciens fichiers par les nouveaux tout en conservant les fichiers qui vous sont spécifiques (comme le fichier conf.php ou encore vos modules complémentaires non officiels installés).
  • Si vous deplacez ou renommez également le dossier de votre ancienne version de Dolibarr, pensez à modifier les chemins dans le fichier /conf/conf.php (sinon vous risquez un fatal error: Cannot redeclare versiontostring)
$ cp -r dolibarr-x.y.z/* dolibarr
  • Vous pouvez alors supprimer le répertoire des fichiers sources
$ rm -fr dolibarr-x.y.z
  • Lancer Dolibarr dans votre navigateur habituel. Ceci fera apparaître l'assistant de migration: L'application détectera que vous avez une base en version ancienne. Choisissez le menu proposé pour migrer à la version supérieure. Si vous avez fait un saut de plusieurs versions, garder le choix proposé de migrer d'une seule version, à la fin le menu vous sera reproposé pour migrer à la suivante et ainsi de suite jusqu'à atteindre la version qui a été installée (par si vous avez installé Dolibarr 3.5 par dessus votre version courante qui était Dolibarr 3.2, choisissez le menu de migration pour passer de 3.2 à 3.3, puis 3.3 à 3.4 puis 3.4 à 3.5).

ou

Lancer les 3 étapes de migration en ligne de commande:

$ cd htdocs/install
$ php upgrade.php oldx.oldy.oldz x.y.z > output.html
$ php upgrade2.php oldx.oldy.oldz x.y.z > output2.html
$ php step5.php oldx.oldy.oldz x.y.z > output3.html

Note: z doit être "0" car seules les versions majeures ont un script de migration à exécuter.

Le code retour sera 0 en cas de succès, 1 en cas d'erreur (voir alors le fichier sortie output.html ou output2.html)

Note: Si vous avez un message signalant que le processus de mise à jour est verrouillé par un fichier install.lock, supprimer ce fichier (il est stocké dans le répertoire racine ou "documents" de Dolibarr) puis rafraichissez la page.

  • Pour des raisons de sécurité nous vous conseillons, une fois la mise à jour terminée, de verrouiller le répertoire d'installation en créant un fichier install.lock dans le répertoire de donnée de Dolibarr. Dans le cas contraire, Dolibarr vous avertira d'un message dans l'interface une fois connecté
$ echo > documents/install.lock
$ chmod 444 documents/install.lock

Configurer une connexion LDAP

Si vous désirez utiliser LDAP: Voir Installer et configurer OpenLDAP.

Importer des données externes

Pour cette opération, consulter la page Imports_de_masse.

Configuration - Paramétrage

Voir la page Configuration/Paramétrage.

Outils personnels
  • Ask to contact@dolibarr.org to request an account to contribute to this documentation
  • Connexion
Autres langues
AnglaisEspagnolAllemand
Pas de traduction en Allemand.
Italien
Pas de traduction en Italien.
Grèque
Pas de traduction en Grèque.
<multilanguagemanager_cn>

Social networks
Follow us on Google+ Follow us on Facebook Follow us on LinkedIn Follow us on Twitter