Moral Report / Rapport Moral 2009-2010

From Dolibarr ERP CRM Wiki
Jump to navigation Jump to search

Rappel des objectifs de l’association

L'association Dolibarr a pour but de favoriser le développement, la documentation, la protection, la promotion, et la diffusion du logiciel libre de gestion d'activité professionnelle ou associative Dolibarr ERP/CRM. A ce titre, je tiens à remercier particulièrement ceux qui œuvres le plus pour le succès de l'application :

  • Laurent Destailleur pour son implication constante en tant que chef de projet, développeur et contributeur documentaire. Sans lui l'application ne serait pas ce qu'elle ai aujourd'hui. La travail de refactorisation considérable va permettre à de nouveaux développeurs d'entrer de façon plus propre dans le code.
  • Régis Houssin pour ses contributions régulières et l'éclosion des projet Dolipro et Dolistore

Le déroulement des activités

L'année 2010 a surtout été consacré à posé les "fondations" de l'association plutôt qu'à chercher le "recrutement". Elle fut consacrer à

  • la réalisation des démarches administratives.
  • la mise en place des outils informatiques pour permettre à l'association de travailler.
  • l'aquisition de matériel pour représenter le projet dans les salons.

Voir la page Main courante et Comptes rendus (Les évenements entre le 01/03/2010 et le 01/04/2010 sont concernés par cet exercice).

Les adhérents, membres et autres bénéficiaires

Membres du CA

Les membres du CA de l'association Dolibarr pour l'exercice en cours sont les suivants:

Membres du Bureau

Les projets

Dolipro - Référent Régis Houssin

Mise en place de "dolibarr.pro", ce site permettra de mettre en commun les besoins et les compétences afin de partager les coûts de développement de modules complémentaires. Nous devons déterminer le mode de collecte de fonds et le mode de rémunération des développeurs.

Dolistore - Référent Régis Houssin

Mise en production de "dolistore.com", ce site permettra de mettre en vente des modules complémentaires développé par des tierces parties. Il faut encore déterminer le mode de validation d'un module et le mode de paiement (entrée/sortie)

Salon Solution Linux 2010